Après trente ans d’une trajectoire jalonnée d’œuvres   magistrales, la chorégraphe belge signe deux pièces pour le Festival d’Avignon : En Atendant, qui fut présentée le 9 juillet 2010 dans le Cloître des Célestins et Cesena, créée cette année et présentée dans la Cour d’Honneur.
Conçues en dytique, ces deux pièces s’appuient sur des moyens scéniques épurés : pas d’effets spectaculaires, de costumes ou de décors superflus mais le dialogue subtil,
sculpté avec une précision d’orfèvre, de la danse et de la musique. Créée initialement pour être joué à la fin du jour, au crépuscule plus exactement, En Atendant débute par
un solo de flûte traversière qui nous fait pénétrer dans la pièce comme par le chas d’une aiguille. S’ensuivent des mouvements d’une précision extrême déroulés selon une organisation spatiale et temporelle qui ne laisse rien au hasard. Elle prend pour point de départ l’Ars Subtilior, une forme musicale polyphonique intellectuelle complexe du XIVe siècle émanant de dissonances et de contrastes. Aujourd’hui, ce désarroi semble plus que jamais d’actualité.




Chorégraphie
Anne Teresa De Keersmaeker
Scénographie
Michel François
Costumes
Anne Catherine Kunz
Musique
Ars Subtilior, Michaël Schmid
et Ensemble Cour et Chœur


Renseignements : 02 31 30 48 00
www.theatre.caen.fr




↑ Légendes et crédits photographiques :
01. En atendant, Anne Teresa De Keersmaeker - Anne Van Aerschot
02. En atendant, Anne Teresa De Keersmaeker - Anne Van Aerschot
03. En atendant, Anne Teresa De Keersmaeker - Anne Van Aerschot
04. Anne Teresa De Keersmaeker - DR
THÉÂTRE DE CAEN
EN ATENDANT
ANNE TERESA DE KEERSMAEKER
22 MAI 2012
20h