Historique

Les éditions précédentes


SKITE 1992 – Paris
Co-organisé avec le Théâtre de la Cité internationale, les Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes – Paris , The Place – Londres, le STUC – Leuven.
En septembre 1992, la première édition du SKITE a réuni une soixantaine de participants, chorégraphes, danseurs, musiciens, plasticiens au Théâtre de la Cité Internationale à Paris. Pendant un mois, ces artistes venus de dix pays différents (Belgique, Canada, Croatie, Espagne, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Ouzbékistan, Portugal - dont Meg Stuart, Hahn Rowe, Alain Platel, Hans Van den Broeck, Christine de Smedt, Thierry de Mey, Lilia Sevastianova, Liljana Zagorac, Caterina Sagna, Heddy Maalem, Jocelyne Montpetit, Damiano Foa et Laura Simi) ont pu échanger des processus de travail, des idées et des projets. Issus de cette confrontation exceptionnelle, des Fragments d’expériences ont été publiquement montrés à Paris, Londres et Leuven, en Belgique.

SKITE 1994 – Lisbonne
Co-organisé avec les Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes – Paris, Forum Dança, Companhia Re.al, Centro Cultural Bélem, Centro Cultural Malaposta.
En septembre 1994, dans le cadre de Lisbonne 94 Capitale Culturelle Européenne et en lien avec divers partenaires portugais, la seconde édition du SKITE a réuni une centaine de participants venus d’une quinzaine de pays différents. Parallèlement aux nombreux chantiers d’expérimentations, répartis dans plusieurs lieux de Lisbonne, les artistes invités à Lisbonne ont pu présenter une vingtaine de spectacles. A l’issue du SKITE, les Fragments d’expériences ont été publiquement montrés à Lisbonne, puis au festival Nouvelles Scènes à Dijon, et au Théâtre de la Bastille à Paris Le projet SKITE a notamment reçu en 1992 et 1994 le soutien de la Communauté Européenne dans le cadre du programme FORCE (Formation Continue en Europe) et de l’AFDAS.

2007 et 2008, renaissance du projet
La mobilité des artistes à travers toute l’Europe (d’un projet à un autre, d’une ville à une autre…) est aujourd’hui devenue une réalité incontestable. Le développement de telles pratiques croisées a obligé les institutions culturelles à adapter leur mode de fonctionnement (notamment par le biais de « résidences », « accueils studio », etc.) et leur adresse au public (festivalisation croissante d’une partie des programmations) ; tandis que de nouvelles structures de recherche, de création et de diffusion voyaient le jour un peu partout en Europe.
En 2007, quinze ans après la première édition du projet, le SKITE a cherché à tenir compte de ces réalités nouvelles. Il s’agit d’œuvrer à l’interconnexion de réseaux existants ou émergents, tout en nouant localement et transnationalement des partenariats encore inédits (entre telle ou telle structure alternative et telle ou telle institution prestigieuse, entre tel ou tel centre de formation et tel ou tel lieu de production / diffusion).

SKITE 2007 /Sweet and Tender Collaborations – Performing Arts Forum , St Erme.
En 2007, en étroite collaboration avec le réseau Sweet and Tender Collaborations, la troisième édition du projet SKITE a réuni en France, à Performing Arts Forum, 35 jeunes artistes de différents horizons géographiques. Leurs travaux (Fragments d’expériences) ont été montrés à Reims (Comédie de Reims / Centre Dramatique National ; Le Manège / Scène nationale ; et dans un monument historique, le Palais du Thau), puis dans le cadre du festival Instances à l’Espace des Arts / Scène nationale de Chalon-sur-Saône.

SKITE 2008/ Sweet and Tender Collaborations - Porto :
Co-organisé avec le Théâtre National Sao Joao, Maus Habitos, en coproduction avec Mercat De les Flores (Barcelone), DansensHus (Oslo), avec le soutien du CCN Montpellier & de Campo – Gent. Le projet SKITE a reçu le soutien de la Fondation Européenne de la Culture.
Cette quatrième édition a réuni à Porto (Portugal), 46 jeunes artistes de 20 nationalités différentes.
De nombreuses synergies ont été développées à Porto :
- L’ensemble des acteurs du tissu culturel de la ville de Porto a travaillé en partenariat à la mise en œuvre de ce projet élargissant le cercle à de nouveaux partenaires locaux au cours du projet comme la Fondation Serralvès, Fabrica Social & Fabrica Do Movimento.
- Le projet a contribué à la rencontre entre acteurs culturels, acteurs politiques et communauté artistique portugaise et à leur mise en relation avec des acteurs internationaux. En particulier, une table ronde a été organisée autour du thème « Comment poursuivre le soutien à l’émergence à Porto et au Portugal et comment renouveler le développement de projets de cette nature ». Elle a réuni les acteurs suivants : M. Jorge Barreto Xavier, directeur des Arts au Ministère de la Culture, M. Helder Sousa, directeur délégué du Teatro nacional Sao Joao, Mlle Cristina Grande, responsable des Arts performatifs de la Fondation Serralves, M. Daniel Pires, directeur de Maus Habitos, acteur alternatif majeur de Porto, M. Gil Mendo, de Culturgest, Mme Isabel Alves Costa, directrice du FIMP M. Bernard Despomaredes, directeur de l’Institut Français de Porto, Mme Pascale Henrot, directrice du Théâtre de la Cité Internationale à Paris, M. Pep Pla, directeur du festival TNT Danza Terrassa, M. Dirk Pauwels, directeur du Centre d’Arts Campo, M. Jean-Marc Urréa , directeur déléguée CCN Montpellier et les artistes portugais participants.
Une dissémination européenne des Fragments d’Expériences et du projet Sweet and Tender Collaborations a fait suite au projet à Porto :
- Festival TNT Danza à Terrassa (Espagne), en octobre 2008
- Espaco O tempo Montemor (Portugal) du 1er au 22 Mars 2009
- Théâtre de la Cité Internationale (Paris), 3 & 4 avril 2009
- DansensHus Oslo (Norvège), du 14 au 21 avril 2009.

Plus de 25 collaborations pluridisciplinaires ont émergé du KITe/Sweet and Tender Collaborations.

template initial élaboré par maa designs