Restitution publique # 2


Antonin Ménard développera un nouvel atelier sur la Shy Dance (la danse timide)

« Et les corps immobiles, tenus à l’inertie reviennent à eux-mêmes. C’est un long étirement des nuques, des bras, des poignets… qui finit par rendre l’image de l’homme plastique tel qu’on se le représente. « L’homme debout» est désormais revenu. Et avec lui, déjà étranger au sommeil, c’est l’étranger à lui-même. C’est la solitude de soi vis-à-vis de soi qui est revenue. Cette manière de marcher séparé de soi. La jalousie latente est apparue. Des affinités renvoient à l’isolement ceux que le regard n’a pas cerné. La jalousie déséquilibre le positionnement et le placement des danseurs dans l’espace. La jalousie, le désir, la solitude… Ces mots sont étroitement liés. Les corps en réfléchissent la proximité et l’attraction. »
Yannick Butel / Skite Caen 2010

Antonin Ménard est metteur en scène normand et depuis trois ans rédacteur pour l’insensé, un site de critique sur les arts vivants. Au sein de La Cie CHanTier21ThéâTre, il a mis en scène une douzaine de travaux de recherche et de créations de théâtre et de danse.


Atelier de Vincent Morelle, chorégraphe de la Cie Condition Zéro, récemment installée à Caen

Après une formation au CNDC d’Angers, Vincent Morelle s’installe et travaille plusieurs années à Montréal. De retour en Europe, il intègre en Belgique la compagnie Ultima Vez, puis part vivre aux Pays-Bas où il travaille pour les chorégraphes André Gingras, Dave Saint-Pierre et Keren Lévi. Il a dansé et donné des stages au Canada, aux Etats-Unis, au Mexique, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Il vient de signer en tant que chorégraphe “EliPtiK”, dans le cadre de sa compagnie Condition Zéro.
retourner à l'agenda