Je remercie le théâtre de Caen
de provoquer et soutenir de façon incisive
toute cette effervescence.
Et ainsi de promouvoir cet Art de la Rencontre.

Ces moments, qui accueillant des artistes
issus de Normandie
au rayonnement international
au milieu d’un large public d’amateurs,
de danseurs, de jongleurs, de comédiens,
de marionnettistes, musiciens locaux
s’ouvrent « aux potentialités des histoires
inachevées qui reposent sur des complicités
lorsque tout est encore à écrire.
»
— Camille de Tolédo, Les potentiels du temps

C’est de cet endroit fragile, mouvant et dynamique
que s’écrit ce nouveau projet
 autant la Vibration au Théâtre de Caen
du 4 mars que le cheminement culturel
qui l’accompagne.

Michèle LATINI, Danse Perspective                        

Retour